Messages les plus consultés

Le liseur du 6h27, Jean-Paul Didierlaurent

Entre son poisson rouge et la Chose, une machine à broyer les livres dont il effectue la maintenance, Guylain mène une existence terne, égayée par ses visites à Giuseppe, un collègue en fauteuil roulant.
Un rituel le maintient : la lecture, dans le métro, des pages échappées des dents d'acier de la Chose. Il y trouve le récit des journées de Julie, jeune dame pipi. L'histoire lue comme chaque matin ravit deux vieilles dames, qui lui demandent de compléter son rituel par une lecture publique pour leurs comparses.
L'auteur sait tirer toute la substance de situations banales qu'il rend cocasses en y glissant des retournements inattendus. Une lecture divertissante.

Le comptable


Le comptable a fait peau neuve : il prend une nouvelle couverture après relecture.

Un changement a donné de l'épaisseur au roman : un personnage secondaire est sorti de l'anonymat. 
Martha n'était qu'une "boîte aux lettres", destinataire d'un mail mensuel de mon comptable ; elle est devenue un alter ego qui offre un écho au parcours chaotique de Serge...