Messages les plus consultés

Le coeur régulier, Olivier Adam

Un échappée au Japon après un suicide qui a laminé Sarah : elle a perdu son frère. Elle veut le retrouver en suivant ses traces, au risque de s'éloigner de sa famille.

Toujours en équilibre précaire, Olivier Adam nous entraîne dans une histoire émouvante. Authentique, Sarah se laisse glisser au plus près de ce frère qu'elle a aimé malgré ses faiblesses et ses doutes. Se faisant, elle rassemble ses forces et se réapproprie peu à peu son histoire.

Poids léger, Olivier Adam

Croque-mort, Antoine s'émeut encore du chagrin d'un enfant. Désabusé, il se bat pourtant, de toute ses forces, armés de gants de boxe.

Malgré la noirceur, la poésie d'Olivier Adam affleure. Encore. Les descriptions de ses relations avec sa famille et l'ébauche d'une idylle ancre le récit dans un réel cruel parfois, mais humain.

L'adieu aux armes, Ernest Hemingway

Cette guerre, ce n'est pas tout à fait la sienne. Il est Américain et se tient aux côtés des Italiens en tant qu'ambulancier. Il y risque pourtant sa vie.
De même, il se laisse porter par une idylle et se donne tout entier à son infirmière.

Hemingway nous offre des descriptions soignées entrecoupées de dialogues épurés. Étrange parcours de cet homme désabusé. Entre roman de guerre et romance. On se trouve au cœur de la vie d'un homme.

U4 : Koridwen, Yves Grevet

Koridwen se sent investit d'un pouvoir étrange depuis qu'une lettre de sa grand-mère la désigne comme héritière de savoir-faire ancestraux tirés de la nature et de rites bretons. Survivante d'une hécatombe n'épargnant que sa classe d'âge, elle se rend à Paris suite à un appel mystérieux laissé sur son site de jeu préféré.

L'auteur nous embarque dans un voyage initiatique aux multiples péripéties, dans un monde où les adolescents doivent finir de grandir sans les adultes.
L'héroïne, touchante mais déterminée, choisit comme compagnon de route son cousin handicapé : Max, qui donne une belle humanité à l'histoire.

U4 est en fait une quadrilogie, concept étonnant, qui nous entraîne dans la même aventure à travers le regard de 4 adolescents que l'on retrouve dans chaque livre mais sous la plume de 4 auteurs différents.

Check-point, Jean-Christophe Rufin

Ce livre ne cherche ni à faire comprendre les enjeux de la guerre de Bosnie, ni à dresser un portrait de héros de l'humanitaire. Maud, femme assez forte pour conduire un camion qui se cabre sur les obstacles gris menant au cœur de combats fratricides, nous offrent aussi ses fragilités. Elle doit se plier aux instructions d'un responsable indécis et émotif qui se redresse néanmoins avec force face aux difficultés. Les trois autres protagonistes de l'aventure, un mécanicien et deux ex-militaires, cachent derrière des comportements délétères des questionnements déroutants : De quelle manière doit-on aider un peuple en détresse ?
L'écriture fluide de l'auteur nous entraîne dans une histoire émouvante, suffisamment complexe pour être authentique, pas trop huilée pour virer au thriller qui donne la solution à tout.