Messages les plus consultés

Le discours, Fabrice Caro

L'auteur transforme un simple repas dominical en un parcours de combattant de l'amoureux transi. Le texto qu'il vient d'envoyer tente peut-être sa dernière chance. Alors, a-t-il utilisé les bons mots, la bonne ponctuation ?
Ses inquiétudes se mêlent au monologue verbeux de son beau-frère. L'auteur joue avec dextérité avec ces sujets qui en imposent mais interdisent tout échange.
En revanche, j'ai regretté de ne trouver aucune tendresse derrière le jus d'orange solution miracle de la mère, ou les clins d'œil jugés pathétiques du père.
Après avoir critiqué la vanité de tout échange, le livre s'éteint sur un monde creux. Avec humour certes.
Un moment de détente.

Le choix du roi, Solène Bauché

Nous découvrons le roi Charles amoureux dans un lointain passé. Sa violence, dont il est plus ou moins exonéré par le poids de sa fonction, n'apparaît que progressivement. 
Pas facile de se mettre dans sa tête.
Heureusement, l'auteure nous offre deux autres points de vue, un frère et sa sœur, deux personnages qui attirent la sympathie et nous entraînent dans des aventures mouvementées, avec une pointe de mystère qui couronne le tout. Contrairement à beaucoup de lecteurs, j'ai eu du mal à passer d'un point de vue à l'autre. En revanche, j'ai apprécié les intermèdes. Quoi qu'il en soit, la construction est originale et on se laisse prendre dans ce roman, les histoires s'emboîtent, parfois quelques longueurs, des flash-backs surprenants, mais le tout forme un ensemble abouti.

L'auteure nous offre une immersion dans un univers historique dépaysant. De surcroît, elle aborde aussi des thèmes plus profonds sur les liens de famille notamment.
Une belle découverte.