Messages les plus consultés

Les cerfs-volants, Romain Gary


Un pas de côté.
Pour vivre, surtout pendant la guerre, incompréhensible... pour vivre donc, il faut savoir raison garder et saupoudrer la réalité d'un brin de folie. Ludovic Fleury, élevé - dans tous les sens du terme - par son oncle, le facteur fabriquant de cerfs-volants aux effigies toujours renouvelées (dont un De Gaulle), traverse la guerre avec une forme d'optimisme et de courage insensés, et un amour indéfectible pour une femme fragile et altière, qui se cherche et se fourvoie.
Avec ce précieux décalage qui transforme parfois sa prose en poésie, Romain Gary nous entraîne dans une histoire qui mêle la destinée du restaurant trois étoiles de son ami Marcellin, à la Résistance française ou au combat des Justes.
Un savant dosage qui nous fait vivre une fabuleuse traversée dans cette France bouleversée par l'occupation allemande.