Messages les plus consultés

L'exilée, Pearl Buck

  L'histoire de Carie, Américaine expatriée en Chine pour suivre la mission évangélique de son mari, pourrait sembler être une fiction tant elle est parsemée de malheurs et d'abnégation. En réalité, l'auteure est la narratrice très discrète, presque cachée, de la biographie de sa propre mère. 
  Consolation raconte, à travers ses souvenirs d'enfant et les récits qu'on lui a rapporté. Carie est décrite comme un personnage haut en couleur. Elle a franchi un océan par devoir envers son mari, Andrew, droit et froid, et par désir d’interpeller Dieu, dont elle regrette l'absence dans sa vie. De cette relation avec cet homme, on n'en sait pas grand chose, sinon les naissances d'enfants, nombreux, qui meurent parfois, une épreuve intolérable pour la jeune femme qui avait enfin découvert la vie à travers eux. Néanmoins, elle continue de se donner, chaleureusement, aux plus miséreux de son pays d'adoption.

Les chroniques de Jérusalem, Guy Delisle

Ramallah, Hébron, Gazah, des noms qui font froids dans le dos, synonymes d'attentats, d'intolérance et autres exactions du conflits israélo-arabe.
Guy Deslile, lui s'y promène, assidûment, entre deux trajets d'écoles car sa femme est une engagée humanitaire chez MSF, il faut bien s’occuper des enfants. Assidûment car il veut comprendre ; son humour cache une soif de savoir, sans parti pris : il s'affranchit des préjugés et rencontre les différentes communautés de Jérusalem et de ses environs (juifs, musulmans, chrétiens, samaritains...)
Nous sommes en 2008 et en 2009. Les humanitaires "se coordonnent", des soirées regroupent des gens de tous bords, les parents emmènent leurs enfants au parc de jeux. On oublierait presque la tension, palpable, pourtant des militaires sont omniprésents et un raid rappelle la dureté du conflit.
Les bulles de l'auteur pétillent, ses dessins croquent la réalité à pleine dent et nous laisse (un peu) rasséréné : à côté de l'enfer télévisuelle, il y a aussi une vie à Jérusalem.

Dernière ambition

Synopsis mis à jour. L'un de mes manuscrits, Derniere ambition, se recentre sur ses thèmes principaux et essaie une nouvelle couverture.

Les ombres de Brocéliande, Lynda Guillemaud

Paysages de la Bretagne légendaire : idéal pour inspirer un architecte parisien, Gabriel, d'autant qu'il se découvre une passion pour le manoir dont il vient d'hériter. Alors, la vie parisienne perd peu à peu de son attrait ; la notaire, Marion, qui l'aide à percer les mystères du testament de sa grand-mère lui plaît. Il entame une transformation en profondeur.

Des personnages attachants, et un chat, Merlin, mystérieux à souhait.

Une rencontre, suivie d'un obstacle, imprévu douloureux : Gabriel et Marion, vont-ils pouvoir s'aimer ?
L'auteure nous offre une douce romance où l'on démêle peu à peu des histoires de famille complexes, dans l'ambiance brumeuse et poétique de la forêt de Brocéliande.