Messages les plus consultés

Floraison sauvage, Aharon Appelfeld

Fable terrible d'une lente descente aux enfers de deux êtres enfantins.
Gad et Amalia, frère et soeur, prisonniers volontaires d'un cimetière situé dans les hauteurs, perdent leurs repaires et ne trouvent pas d'autre issue à leur malheur que des relations incestueuses. Seule la naissance imminente du bébé conçu de cette horrible union les pousse à redescendre sur terre, et à rejoindre une société pour qui ils se sont sacrifiés.

Des longueurs mais une histoire unique.

Le joueur, Dostoïevski

Un univers cosmopolite de la fin du XIXième, hors des préoccupations quotidiennes : Les personnages, avides ou passionnés, sont issus de la haute société russe, parisienne, voire anglo-saxonne, sauf Alexis, précepteur des enfants. Peu de descriptions des lieux : Il s'agit avant de tout de rentrer dans les sentiments exacerbés de la Cour du général déchu. En toile de fond, le jeu est décrit sous toutes ses facettes dont l'avilissante addiction.

L'écriture apurée donne une force à cette histoire. Cependant, on ne saisit pas vraiment le chemin de ces personnages. Peut-être parce qu'il s'agit de figures tellement extrêmes qu'ils sortent du réel.