Messages les plus consultés

Un air de famille, C. Klapisch

Huis clos grinçant et vivant, emprunt de faux et de vrais sentiments.

Comme chaque samedi, Henri reçoit dans son café "le Père tranquille" son frère Philippe, celui qui a réussi, Betty, la benjamine de la famille, brouillon et impudente, sa mère, pétrie de préjugés ainsi que la femme de Philippe : Yolande, dont c'est l'anniversaire et qui sous des airs d'idiote, révèle insidieusement les travers de son mari.
L'ordre du jour aurait du tourner autour de l'interview récente de Philippe au sommet de sa gloire. Mais Denis, le serveur, divulgue ce qu'Henri voulait cacher aux autres : la décision d'Arlette, la femme de ce dernier, de s'éloigner un temps du domicile conjugal. Il est aussi le seul à répondre à l'envie de "Yoyo" : celle de danser après le partage d'un minable cake sous-vide surmonté des traditionnelles bougies alors que personne ne s'est réellement préoccupé de lui faire plaisir.

Plus qu'une saga familiale, ce film -très proche d'une pièce de théâtre- dévoile les préoccupations intimes de chacun et décrit des vies qui trouvent leur racine dans l'histoire familiale mais aussi dans l'émancipation ou pas de ce passé commun. Il reste pourtant toujours dans le présent : Finalement, il s'agit de savoir comment persuader Arlette de revenir, et si Denis, le barman du café (hérité du père décédé), peut devenir le compagnon de Betty, célibataire depuis trop longtemps.


Un avenir, Véronique Bizot


Tracasserie du quotidien : Paul reçoit une lettre de son frère jumeau, Odd, lui demandant de vérifier que le robinet du lavabo du second étage de son domicile est bien purgé.
Son domicile est en fait leur maison d'enfance.
Et se trouve à trois cent km de chez lui.

Malgré un rhume carabiné, il y passe quelques jours à ressasser les faits marquants de leur vie de famille : Une mère tragiquement décédée d'une chute de cheval, un père qui s'enfuit en Malaisie en vidant les comptes, une sœur cadette internée à l'asile.
Difficile d'imaginer qu'à partir de ce moment d'errance dans leur maison délabrée, une éclaircie inattendue puisse se dessiner dans le ciel gris de sa vie. Et pourtant...

L'auteur nous plonge dans la vie de cette famille déchirée avec un humour grinçant et un style minutieux. Et elle fait de cet événement ennuyeux le point de départ d'une histoire sombre mais attachante qui aboutira à une rencontre incongrue mais porteuse d'espoir.